Fondation Marisa Sophie

Recherche Clinique

Suite à des drames comme les décès liés aux sulfanilamides dans les années 30 et les malformations congénitales dues à la thalidomide dans les années 60, des changements ont été introduits dans la loi et les réglementations concernant les essais cliniques des nouveaux médicaments, ceci afin d’assurer leur efficacité et surtout innocuité chez l’homme. Ces essais ont essentiellement bénéficié aux adultes. Chez l’enfant, l’efficacité et la sécurité de 50% des médicaments couramment utilisés aux soins intensifs n’ont pas été éprouvées.

Une étude effectué dans l’Unité des soins intensifs au CHUV illustre bien ce fait: Deux petits enfants hospitalisés avec une infection sévère à entérocoques n’ont pas répondu au traitement d’imipenème qu’ils recevaient malgré que ce germe soit sensible à cet antibiotique. Aux doses recommandées, dérivées des prescriptions adultes, la concentration d’imipenème était insuffisante. Suite à ces observations, l’étude a montré que pour obtenir des concentrations efficaces, le dosage de l’imipenème devait être le double de celui recommandé.

Contrairement à la recherche fondamentale, la recherche clinique vise à développer des thérapies directement applicables afin que les enfants en profitent à court terme. Il s’agit principalement d’optimisation de dosages de médicaments, de méthodes diagnostiques, de protocoles thérapeutiques et d’adaptations d’appareillages. Les résultats sont publiés au niveau international pour que toute la communauté médicale puisse en profiter.

Etude NAVA (Neurally adjusted ventilation assist)

Etude Nutrition

Etude Plasma TV (transfusion value)

Etude POCHEM (Point-of-Care HEMostasis)